Pour voir le détail de mes critères de notation, cliquer ici.

Février 2019

De visite sur Lyon par un beau dimanche ensoleillé, nous décidons de visiter le vieux Lyon et d'en profiter pour manger dans un de ces fameux bouchon lyonnais.

Dans une de ces charmantes petites ruelles marchandes, nous tombons sur Le Laurencin, labellisé bouchon lyonnais. Il a l'air typique et archi bondé. On décide de se lancer en faisant confiance aux multiples panonceaux vantant les qualités de ce bouchon (mais pas de panonceau Tripadivor en vue, peut-être que le patron n'apprécie pas ce site ?).

DSC_1380

Un jeune serveur très sympa (comme toute l'équipe d'ailleurs du début à la fin du repas) nous demande d'attendre dehors car il n'y a pas de place pour 3.  Dans un bouchon, il faut venir à 2 ! Par contre, pas de réservation, il faut faire la queue devant la porte : on ne peut donc pas prendre son mal en patience en allant visiter les boutiques à côté au risque de se faire griller sa place. On attend bien 15/20 minutes dehors avant d'entrer mais à une table de 2 (on doit attendre de récupérer la table voisine) mais on m'apporte une chaise quand même pour supporter l'attente assise et au chaud : c'est bien. Merci !

On en profite pour commander un pichet de 50cL de rosé à 11€80 (assez bon) pour faire l'apéro. On a donc tout le loisir d'observer de plus près la déco : très bof et vieillot, bref décevant. Il y de fausses rosettes et de faux jambons crus en plastique accrochés au plafond (qui mériterait un bon coup de peinture lui !), des tas de diplômes et d'autres babioles poussiéreuses. Il faudrait revoir tout ça mais en même temps, les gens sont si serrés qu'on peut difficilement faire autre chose que regarder son assiette et celle du voisin. C'est l'intimité du bouchon. Pourquoi pas ? Nous on avait la chance d'être à ras la vitrine dans un coin du mur juste devant le porte-manteau donc on a pu être un peu tranquille ! Pas de soirée en amoureux ici ou de discussion "sérieuse" possible ! On mange et on s'en va pour laisser la place au suivant car le service est en continu de 11h30 à 23h.

Les tables sont très petites, en bois. Chaises correctes. Pas de nappage, on mange à même la table nue. Vaisselle classique avec des assiettes écaillées. Mais les serveurs ont une façon originale de nettoyer les tables ici car avant de remettre le couvert pour les clients suivants, ils mettent un coup de chiffon sur la table et tout est jeté par terre. Au final il y a beaucoup de saletés par terre avec des frites, des morceaux de pain, une quantité de miettes... Mais là encore, on ne voit pas le sol vu que c'est très très serré...

Pendant l'attente en extérieure on avait pu choisir notre menu  : 15€ pour mon chéri et notre cousine et moi celui à 22€ car je voulais goûter le seul plat que je ne connaissais pas.

DSC_1382

DSC_1383

DSC_1384

Différents menus et carte attractifs mais en même temps les produits utilisés (beaucoup d'abats) sont peu chers à l'achat. A 15€ on a le choix entre 4-5 entrées, autant de plats chauds et de desserts. Pour 22€ il y a en plus le fromage (blanc ou sec). Service très rapide et efficace.

Ce sera tout très copieux donc pas de problème pour les affamés mais j'ai été déçue par la qualité des produits en tout cas pour certains assurément industriels. Je pensais que dans un bouchon "labellisé" il devait y avoir une certaine qualité de produits du terroir alors qu'il y avait de la viande non française par exemple !!

Donc entrée avec salade des canuts (dont du museau et du fromage frais (la cervelle des Canuts)), salade lyonnaise avec quantité de lardons,  1 oeuf et salade verte et soupe à l'oignon pour moi. Entrées appréciées mais sans "wouah" pour mon chéri et ma cousine. En ce qui me concerne j'ai trouvé cette soupe correcte mais c'était plutôt une soupe de fromage râpé à l'oignon ! Il y avait au moins un bon centimètre de fromage fondu (et non fondu) sur de gros croûtons avec des lamelles d'oignon dans peu de bouillon. On a l'habitude de la faire moins riche dans mon Bugey et avec plus de goût. Mais à nouveau, pourquoi pas ?

En plat, on a choisi quenelle de brochet, andouillette et tablier du sapeur (pour moi qui ne connaissait pas ce produit, c'est de la panse de boeuf panée).

DSC_1385

DSC_1387

DSC_1388

Les plats arrivent bien chauds et copieux. Accompagnement de riz ou de patates cuites à la vapeur selon les plats.

La quenelle était bien gonflée, avait beaucoup de sauce et était bonne. L'andouillette avait aussi beaucoup de sauce même si j'ai trouvé qu'elle avait trop le goût du vin. Mais mon chéri a apprécié car elle avait du goût et était moelleuse. Mon tablier de sapeur m'a plu. La chapelure avait l'air faite maison et le produit était frais. En même temps comme je ne connais pas je ne peux pas dire si c'est la "vraie" recette ! Il y avait de la mayonnaise qui l'accompagnait. Je pense que c'est une mayonnaise de base industrielle arrangée avec de l'oeuf cuit dur dedans car elle n'avait pas le goût de la mayo maison que je fais par exemple. En même temps, il y a moins de risques de choper une cochonnerie avec une mayo maison qui aurait traînée un peu !

DSC_1390

DSC_1391

DSC_1392

Pour le fromage, j'ai opté pour le 1/2 St Marcellin avec de la salade (un peu fanée) sauce salade blanche (industrielle) et quelques morceaux de noix (un peu rances pour certains). Bref correct mais rien de renversant même si le St Marcellin était très tendre et à bonne température.

Pour le dessert, nous avons pris crème caramel et profiteroles. Pourquoi y a-t-il toujours mousse au chocolat et crème caramel dans les restos ??? C'est simple car c'est vite fait avec de la poudre ou des produits tout prêts ! Donc aucun intérêt ! Beurk !

J'espérais que les profiteroles tiendraient eux leur promesse : déçus ! C'est hyper copieux c'est sûr avec 2 mini-choux (secs donc soit faits maison d'une semaine soit achetés tout prêts) coupés en 2 et remplis par une énorme boule de glace vanille (correcte) avec une quantité de chantilly (trop mousseuse et légère pour être faite maison ?) le tout recouvert par une grosse quantité de chocolat chaud de bonne facture. On aurait peut-être dû essayer la tarte à la praline mais on connaît c'est rose et très sucré !

DSC_1394

Café pour mes 2 acolytes et addition. Pile 80€. C'est correct pour tout ce que nous avons bu et mangé mais j'attendais franchement beaucoup mieux pour un bouchon labellisé. La prochaine fois, nous essaierons un autre bouchon...

Une chose encore étonnante dans ce bouchon : il y a un 1/2 étage où il y a quelques tables coincées entre la cuisine et les toilettes (vraiment à rafraîchir là aussi !!!)... Bizarre comme configuration mais dans les bouchons à priori on ne perd pas de place : ça c'est réussi !

Donc si vous n'avez jamais mangé d'abats ou si vous ne connaissez rien à la cuisine locale, vous serez satisfaits, sinon passez votre chemin ! Voilà certainement pourquoi il n'y avait pas de pub de Tripadvisor, du Petit futé ou du Guide du Routard !!

Voir plus d'informations ici.